Activités cà?té mer



  •    
  •     

activites-nautiques-surf-kitesurf-winsurf-peche-voile-essaouira

Les fondus de sport nautique ne peuvent qu’adorer Essaouira.
L’ alizé souffle de mars à novembre, il atteint son point culminant entre la mi-juin et la mi-septembre.
La côte la plus ventée du Maroc attirent les débutants comme les sportifs confirmés avec ses spots impressionnants.
Tous les sports de glisse sont un régal dans un cadre exceptionnel.

*La baie d’Essaouira

Avec sa plage de 5km, son spot polyvalent et ses vagues de 1 à 2 mètres est idéale pour le kitesurf.
La topographie de la baie permet au débutant de s’exprimer en toute sécurité et au fou de glisse de délirer à l’extrême.
Le windsurf est un bonheur, les grands espaces, le vent, la glisse sans contrainte.
La plage offre son lot d’écoles de sport de glisse ou de boutique de location de matériel.
Les petits restaurants sur la plage permettent un moment de détente mais aussi d’échange entre pro de la glisse et touristes admiratifs.

*La plage de Sidi Kaouki

A 25 km au sud d’Essaouira, une plage de 4,5 km, des vents souvent très forts, des spots magnifiques, le domaine incontesté du freestyle dans tous ses états.
La nature environnante, la plage sauvage quasiment sans aménagement, le petit restaurant convivial où l’on échange des sensations, des conseils et des délires, tout concourre à encore plus de bonheur en toute liberté.

*La plage Moulay Bouzerktoune

A 25 km au nord d’Essaouira, spot mirifique de vagues levées et régulières qui se déroulent sur une plaque rocheuse, paradis de la glisse dans l’alizé du nord-est.
Quelques possibilités de restauration ou d’hébergement sur place, mais très simples, pas de touristes, juste des passionnés de l’extrême.

*Balade en mer

La pratique de la voile ou de la pêche est une autre manière de vivre Essaouira. Pour ceux qui aiment la mer plus en contemplatifs qu’en sportifs déchaînés.
Pour un prix modique une balade autour des îles de la baie ou si l’on est fan de pêche 4 ou 5 h de location pour taquiner les poissons.

Et si vraiment l’amour de la mer s’arrête à la limite des vagues qui viennent mourir sur la plage, le cheval, le buggy ou le quad reste des options plus terriennes.


  •    
  •     

Auteur :