Rabat la Capitale



  •    
  •     

Rabat



Rabat, capitale du Maroc est une ville à la vocation administrative. Elle réserve pourtant bien des surprises : une médina authentique et intime, des monuments légendaires et une tradition d'accueil exceptionnelle.


Rabat, ville lumière
Les dynasties successives qui ont gouverné le Maroc, ont pour beaucoup élu Rabat capitale. Il lui en est resté des traits de Majesté visibles dans la tour Hassan, monument inachevé et mystérieux, comme encore dans la casbah des Oudaà?as à l'architecture andalouse et raffinée avec sa somptueuse porte aux battants de bois massifs et à l'arc en forme de croissant de lune. La nécropole de Chellah , quant à elle, résonne toujours de l'écho des phéniciens et des romains qui l'habitèrent jadis.

Mais Rabat est aussi une ville moderne qui offre une idée très juste du Maroc actuel. Siège du palais royal et du parlement, Rabat accueille plusieurs ministères, des grands centres administratifs et la plupart des représentations diplomatiques étrangères. L'activité culturelle y est aussi très dense. Rabat possède en effet un théà?tre, une université et plusieurs centres culturels et d'enseignement.

Rabat et Salé, deux sœurs jumelles...
On ne saurait présenter Rabat sans mentionner sa sœur Salé. Les deux villes se font face au bord de l'embouchure du Bouregreg. L'une a vu l'autre naà?tre de ses entrailles à cet endroit oà? le fleuve rencontre l'océan atlantique.
Ancienne ville de corsaires, Salé est un petit port charmant, qui cache une médina typique, connue surtout pour le fabuleux savoir faire de ses artisans et pour la finesse des édifices religieux et des palais des anciens seigneurs.

Mais ce qui fait ce je ne sais quoi de particulier aux deux villes est peut être la grande fierté de leurs habitants qui restent tout à fait conscients de la valeur du patrimoine culturel et architectural de leurs cités jumelles.

  •    
  •     

Auteur :