Actualité

Le Festival Twiza de Tanger, ça bouge en â« Berberie â»

  •    
  •     

La 9ème édition du Festival Twiza promet d'être encore plus éclatante et mouvementée que les années précédentes. A Tanger, ce rendez-vous maintenant incontournable, est une véritable plate forme, qui fédère autour du monde Amazigh les idées autant que la musique. Du 15 au 18 août prochain, la Fondation du Festival Méditerranéen de la Culture Amazigh, organisatrice de l'évènement, prouvera que l'on peut toujours faire mieux.

Les têtes d'affiches vont se bousculer, Cheb Khaled, que l'on ne présente plus, Amel El Metlouti, voix de la révolution tunisienne, Majida El Roumi, star libanaise, Marcel Khalifé et ses fils, une première familiale au Maroc, Amazigh Kateb, étonnant trublion. La jeunesse en action pourra se laisser aller à l'enthousiasme, même bruyant, en écoutant le rappeur tangérois Muslim, qui s'exprime dans la qualité créative et la force.

Benaamane, Touattoune, Rifexperience ou Saghrou Band et bien d'autres encore, parmi les fondateurs du chant du Rif et du Souss, laisseront s'échapper les odes amazighes avec tout le talent qui est le leur.

Et comme à l'accoutumée, il n'y aura pas que la musique qui fera résonner ses arpèges, les idées fuseront, les confrontations intellectuelles et la réflexion seront au programme. Les femmes seront cette année mises sur le devant de la scène. Pour la première fois Tanger reçoit la  Rencontre des femmes Amazighes en Afrique du Nord. Venues de toute la méditerranée, ces femmes amazighes, sur le thème de la Resistance par la culture, viendront exprimer en quoi elles sont un symbole fort. Elles ont la lourde charge de la transmission, elles sont le réceptacle d'une culture. Elles doivent, à chaque génération, vider jusqu'à la dernière goutte dans les yeux et les oreilles, la quintessence d'une connaissance immémoriale, véritable patrimoine intangible, qui sinon se perdrait à jamais.

Comme toujours, le festival va grouiller de colloques et de tables rondes, qui seront autant de brillants exposés, jamais polémiques, toujours prolifiques, chargés de messages d'ouverture vers l'autre et d'idées novatrices. C'est d'avenir que l'on parlera, mais au présent, c'est de décisions à prendre aujourd'hui pour être comprises demain et en récolter les fruits après-demain.

Ce festival est une réussite qui se confirme à chaque édition. Il n'est pas facile de promouvoir dans le même temps, le tourisme à Tanger, d'intéresser par la musique pour amener aux idées et rester ludique.  Et pourtant en « Berberie » c'est possible.


http://www.festivaltwiza.com

  •    
  •     
Bons plans
 


Articles les plus lus
Derniers commentaires